Pantoun III

Jadis existait là une belle bâtisse.
Désormais le Soleil colore les débris.

Ton coeur, ma muse blonde, est devenu factice.
Seuls brillent tes cheveux, seuls restent tes yeux gris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire